samedi 19 mars 2011

Langue au chat !

Ooooops, voilà pas mal de temps que je n’ai pas posté sur ce blog. Il faut dire que les derniers jours ont été riches en activités. J’ai passé un oral de concours puis j’ai enchaîné une série d’entretiens d’embauche et maintenant, je peux vous le dire, je vais bientôt être une ex-môman au foyer… Je vous raconterais tout ça dans quelques jours mais pour le moment, je voulais vous glisser deux mots sur mon concours.

A cette occasion, je me suis rendue compte qu’en fait, je suis déjà une vieille. Trop vieille pour ce genre de concours. (Comme je suis jeune en nombre d’année, cela veut forcément dire que je suis vieille dans ma tête : horrible !!! Encore pire !!!)

Trop vieille pour réviser comme une forcenée. Trop vieille pour choisir des fiches bristol et des jolis feutres fluo. Trop vieille pour me trimballer partout avec mes ptites fiches mignonnettes et les relire encore et encore. Trop vieille pour passer les deux ou trois heures d’attente avant le concours à potasser encore et encore mes fiches et harceler les candidats sortants de questions angoissées : « ca c’est passé comment ????? » « Ils sont sympas ? ».


Donc moi, j’ai révisé  (beaucoup) (si si !) et au dernier moment, avec des pauses pour vérifier que mon fils m’aimait toujours (papi et mamie étaient de garde, et de bonne garde, mais quand même, j’étais en manque). J’ai utilisé des vieilles feuilles A4 et des stylos qui ne marchent plus. La veille au soir, j’ai bu une tite bière pour me donner du courage, et le matin, j’ai enfoncé mes écouteurs sur les oreilles, et je me suis dirigée sur les lieux du crime.


Pleine de préjugés (si si, je suis comme ça moi !), j’étais prête à me heurter à un tas de candidats super entraînés et super stressés et super jeunes et super motivés. Pour me donner du courage, juste avant de rentrer dans le bâtiment, j’ai monté le son de mon Ipod (rhooo je fais de la pub… !) et j’ai écouté Like a hobo  de Charlie Winston. Bon, j’ai surtout essayé de ne pas entendre le « like a hobo » qui est pas super motivant avant un oral, mais je me suis concentrée a bouger les lèvres en rythme sur « nothing’s gonna stop me » ! Yeaaaaaaaaah ! Remontée à bloc, j’ai fais une entrée royale dans une immense salle et j’ai pris place au milieu de tout plein de candidats qui en fin de compte avaient l’air tout à fait semblables à moi-même. J’ai rangé l’ipod de peur de ne pas entendre mon nom quand on allait m’appeler. Et donc, 3 heures plus tard, toujours assise à attendre, les nerfs un peu en pelotte et le cerveau ramolli, j’ai commencé à en avoir marre. Le « nothing’s gonna stop me » ne faisait plus vraiment effet…

Quand soudain… tadaaaaaaaaaaaaaa arrive un inconnu méconnu qui demande : Mme Pacotille ? ! Yep ça c’est moi. Oral d’anglais. Puis, entretien.  Le plus dur, le truc où on a pas le temps de réflechir et on se dit après : « mais pourquoi j’ai dis ça ??? Et pourquoi j’ai pas dis ça ? ».

Conclusion : suis sans doute trop vieille pour ce genre de choses.

« Vous, vous pensez que les départements devraient être supprimés ? » EUHHHHHHHHH, je donne ma langue au chat. Ou j'appelle un ami, c'est possible Monsieur ? Non ? Bon alors je choisis le vote du public...

Bon d’accord je suis pas au top, mais vous savez vous chers messieurs dames quelle est la meilleure façon de moucher bébé ? Vous connaissez l’ensemble des marques de petit pot ? Vous êtes capable de me donner le nom du modèle de poussette 1er âge la plus vendue ? Non… Et bien moi si.

On continue : questions de mise en situation professionnelle… Moi aussi j’en ai plein en tête des questions à vous poser :  « Vous êtes en pleine réunion très très importante de travail, vous recevez un message de la nounou qui vous dit que votre fils est malade depuis le matin et qu’il faut venir le chercher ». Que faites-vous ? » ou encore « Vous êtes au milieu d’un entretien avec votre direction et vous vous apercevez soudainement que sur l’épaule droite de votre belle chemise blanche, on trouve une belle tâche jaunâtre, cadeau des régurgitations du plus jeune ce matin. Comment gérez-vous la situation ? ».

Bref, trop vieille ? Pas vraiment en fait, au vu de l’âge moyen des candidats. Trop jeune ? Non plus,  j’suis une Maaadame quand même. Alors… Too vieille or not too vielle… ? That is the question…

Peut-être bien trop nulle tout simplement !!!

[Non non, vous n’êtes pas obligés de m’écrire des commentaires réconfortants car : 
1.    Je le vis très bien !
2. Qui sait ce que réserve la vie ? Tant qu’il y a pas les résultats, il y a de l’espoir.(mouahahahha)
3.    Si je n’ai pas ce concours, ca ne changera pas toute ma vie, j’aurais toujours un super mari et un chouette Trognon.]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...