vendredi 1 avril 2011

Comment ça les dents ne sont pas fournies ?!

Il y a du avoir erreur sur le bon de commande parce que nous on avait demandé un bébé avec dents comprises. Les canines, les molaires, les incisives, tout quoi… Un pris de gros. 

Et à la naissance, rien, nada, pas de dents sur les jolies gencives de Trognon. Vague impression de m’être faite avoir moi ! 

 On a donc dû faire comme tout le monde et attendre qu’elles poussent… Et ça ne pousse pas vite ces trucs là ! C’est comme les plantes vertes, il faut leur donner du temps. Sauf qu’il n’y a aucun engrais pour booster la floraison. 

 Où est le problème me direz-vous ?

 Le problème c’est que c’est douloureux. Pour le bébé. Et pour les parents. Car dents qui poussent =

- Bave
-  Joues rouges/ Fesses rouges (c’est le packaging promo)
- Température
- Rhume
- Grogneries
- Pleurs au milieu de la nuit

Bon, Trognon est un bébé appliqué : il a choisi toutes les options et nous a fait la totale.  Histoire qu'on sente bien la facture passer, il a pris son temps. Première poussée dentaire le 1er janvier à 5H du mat. (oui, c’est le genre de date qui marque… Surtout quand on a une bande de copains à la maison avec qui on a fait la fête jusqu’à 3H…). 

Non franchement, je ne vois qu'un seul intérêt aux dents qui poussent. Ça vous sert de prétexte génialissime pour expliquer pourquoi votre enfant est "un peu grognon ces jours-ci" et ne pas passer pour la mauvaise mère déjà dépassée dans les magasins où vous l'avez traîné. Il se met à pleurer subitement dans la file d'attente à la caisse, hop, pas de souci, il y aura toujours quelqu'un pour vous demander avec beaucoup de compassion : "oh le pauvre, il fait ses dents, c'est ça ?!". Même si vous savez pertinemment que, non, c'est juste qu'il est suuuuuper pénible, vous êtes bien  content de l'excuse qu'on vous sert sur un plateau. Vous renchérissez donc tout de suite : "ah oui, c'est ses dents, c'est pas facile en ce moment, il a une grosse poussée". (5 minutes plus tard dans la voiture et à l'abri des regards, vous aurez tout loisir de dire à votre progéniture hurlante : "bon maintenant ça suffit la comédie, tu me fous la honte !").

En dehors de ce cas spécifique, c'est vraiment l'horreur ces dents qui ne sont pas fournies dans le kit de départ. Quel soulagement donc quand j’ai vu la gencive  inférieure de Trognon se fendiller pour laisser apparaitre deux petits bouts de dents !  (oui, deux d’un coup, mais depuis le temps, il avait du retard à rattraper) !

Maintenant Trognon trouve ça très marrant ces nouveaux trucs dans sa bouche et passe son temps à passer la langue dessus . Moi je trouve ça moins marrant depuis que je me suis fait mordre... (Je ne vous avais pas dis ? Trognon a des tendances cannibales, c'est la faute à la chanson du petit navire que j'ai trop souvent chanté, cf. précédent post. )

Bref, voilà enfin deux micro-icebergs solidement plantés au milieu de sa gencive. En mère dévouée, j’ai regardé dans un livre combien il était censé en avoir (comment ça deux dents c’est pas suffisant ?!).  La réponse m’a fait peur : 20… Ouhou ! On va se marrer !

Allez plus que 18…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...