mardi 17 septembre 2013

C'EST PAS GRAVE...C'EST LES VACANCES... ! Jour 3 : excursion sur l’île de Batz

Récit de vacances de la Babyole Family en 11 épisodes inédits ! SUITE


Réveil à 9H, après une nuit quelque peu agitée avec Cracotte qui avait décidé à 3heures et demi que le dodo, c’est fini. Crise matinale de Trognon pour se mettre en jambes.  Punition, pleurs, menaces, explications, pardon et en route pour l’excursion du jour : l’île de Batz !


Trognon se remet de ses émotions et s’endort dans la voiture. Pendant que les hommes garent le tank familial, je fais avec Cracotte la file d’attente pour acheter les billets pour la traversée en bateau vers l’île. Cracotte décide que justement, c’est pile l’heure de son casse-croute et le fait savoir à grands renforts de cris. Histoire de passer inaperçu : « oh le tout petit bébé ! Il a quel âge ? » « Elle (c’est pourtant pas pour rien qu’on l’habille en rose) a 3 semaines » ! Merci  Cracotte de l’avoir joué discrète, comme ça tous les touristes bloqués dans la file d’attente et qui n’ont rien d’autre à faire peuvent s’extasier sur le joli poupon et sa maman pas très sociable ! C’est pas grave, C’EST LES VACANCES !

Les tickets achetés, embarquement immédiat, avec un Trognon groggy mais enchanté ! Direction le toit du bateau, pour une traversée vivifiante et un peu trop rapide au goût de Trognon. Débarquement en douceur et Super Bon Plan de Cromagnon, qui propose de manger dans la première crêperie rencontrée, à midi moins le quart, avant que les terrasses soient prises d’assaut et histoire de ne pas tourner en rond pendant 3 heures avant de se décider ! Résultat : Cromagnon a assuré (pour une fois !) (oui, je médis)… Belle terrasse avec vue sur la mer, service chaleureux et crêpes gouteuses ! Cracotte endormie sur les genoux (bah oui, on l’a tenté façon aventuriers : sans poussette ).

Une fois rassasiés, en route, à pied vers le phare. Trognon marche une bonne partie du chemin, soit 2 km. Arrivés au phare, Trognon devient un Super Chevalier et par à l’assaut du phare : il monte seul les marches jusqu’au sommet. De là haut, vue magnifique sur l’île. Cromagnon prend sur lui et combat vaillamment sa peur du vide en se cramponnant au mur, pendant que Trognon enchaîne 98 tours du phare parce qu’il veut voir « l’autre côté » et n’a pas l’air de saisir qu’on tourne en rond… S’arrête tout de même une seconde pour déclarer  « je suis énervé à cause des gens qui avancent pas ! » …  Ah bah oui, il y a des gens qui se sont tapé la montée, pas seulement pour admirer le trampoline que toi tu as repéré dans un jardin quand tu as daigné regarder la vue 20 secondes !

Suite de la ballade vers la côte pour escalader quelques rochers pendant que je mitraille de photo les deux « escaladeurs » sans peur ni reproche…Retour sur les épaules de papa et halte glace bien méritée à mi parcours. Embarquement à l’avant du bateau après une ballade bien fatigante sous le soleil breton (sans blague, avec coups de soleil à l’appui). Retour sur le continent et ultime ballade à Roscoff avec  l’incontournable achat de cartes postales ! (Entre temps,  j’ai appris comment faire faire pipi à un enfant de 3 ans en plein milieu du port animé et avec un bébé de 3 semaines dans les bras, sans poussette ! Défi  relevé, voitures arrosées, et avant-bras musclés !)


Fin d’une belle journée, heureux comme des poissons dans l’eau, du soleil à l’intérieur pour les mois à venir ! Et si on allait habiter sur une île ?!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...