mardi 17 septembre 2013

C'EST PAS GRAVE... C'EST LES VACANCES...! Jour 9 : le jour où tout a basculé... !

Récit de vacances de la Babyole Family en 11 épisodes inédits ! SUITE

Le village de Meneham : un prospectus avec une belle photo sur le papier glacé, une maison en pierre entre deux rochers la promesse de voir des artisans à l’œuvre, la reconstitution d’un village ancien, la gratuité des lieux… Bref, tout ce qu’il faut pour m’attirer… Cromagnon tire un peu la tronche… Comme Trognon est super pénible, Cromagnon menace plusieurs fois d’annuler la sortie à Meneham… Ca l’arrangerait bien Cromagnon de ne pas être obligé de se farcir les étalages de bracelets en cuirs et boucles d’oreille en forme de triskell… Il voudrait bien sécher les vidéos sur le travail des goémons ou la vie aux champs en 1930… Mais Cromagnon sait parfois être Super Mari et en route la troupe pour Ménéham (non sans quelques râleries pour la forme !).

Bon d’accord, c’est pas top…  Bon d’accord, à part 3 jolies maisons aux toits de chaume, il y a pas grand-chose… Bon d’accord, il y a même pas d’artisans, juste une boutique ! Mais les vidéos sont intéressantes non ?!

Après un petit tour dans le village, petite promenade sur la côte… Grand grand soleil, plage de sable fin, eau presque turquoise… C’est trop tentant le Cap d’Agde à la Bretonne… Cromagnon embarque Trognon pour récupérer les affaires de plage au gîte et on zappe la sieste pour  faire honneur à cette belle après-midi ensoleillée. Cracotte dédaigne sa tente et préfère restée collée à moi dans son écharpe de portage ce qui, au passage me permet  d’échapper à la énième construction de château de sable ! Cromagnon et Trognon tentent une baignade, mais même armés d’une « combinaison spéciale », c’est FROID ! Pendant ce temps, j’ai le temps de lire une ou deux pages de mon bouquin ! En pleine journée ! Incroyable !

Fin de journée qui s’annonce avec le soleil qui décline, et Trognon qui nous fait une méga SUPER GEANTE crise… Motif du délit : ne veut pas mettre son caleçon… Attitude observée : roulage dans le sable les fesses à l’air en poussant des hurlements de psychopate…  Même pas honte Supers Parents (un peu quand même !) : on assume et on fait pas semblant de pas le connaître (c’est tentant pourtant)… Cromagnon fait remonter ses réflexes de rugby, plaque Super Pénible dans le sable et tout en le maintenant au sol, lui enfile de force de quoi être un peu plus présentable… Puis Cromagnon traîne Super Pénible hurlant, jusqu’à la voiture où il le boucle dans son siège…  Les hurlements se poursuivent jusqu’au gîte avec douche, pas de repas, dodo en option non négociable. Trognon finit par s’endormir par terre après avoir tambouriné à la porte de sa chambre un moment…  ( N.D.L.R : le « si tu casses, tu payes » ne marche pas à  3 ans)…

Après une soirée un peu plus tranquille passée sur le lit à refaire le monde et à signer « le soleil brille » sur des cartes postales, voilà enfin une nuit de sommeil bien méritée pour les Supers Parents… Parce qu’après tout… C’est pas grave, C’EST LES VACANCES !!! »

La suite au prochain épisode….

ET BIEN NON…

Car la suite c’est tout de suite AVEC DES REBONDISSEMENTS incroyables et pas faits d’amour et d’eau fraîche…

Elles sont sorties de leur cachette pendant qu’on dormait… Elles se sont fait discrètes et on ne les a ni vues, ni entendues… Elles avaient pourtant laissé des petits indices les nuits précédentes qui auraient pu nous alerter… Quelques traces de sang ici ou là…

Et puis cette nuit, au beau milieu de notre sommeil innocent, elle sont passées massivement à l’attaque… Elle s’y sont mises à plusieurs, c’est certain… Depuis, rien que de penser à elles, on se sent mal…

Mais qui sont-elles ?

LES PUNAISES !!!!

Des saletés de petites punaises qui se cachent dans le matelas et ont envahi nos draps… Réveil à 5H pour Cromagnon qui se plaint de démangeaisons féroces sur tout le corps. On pense à un moustique. Mais on est en Bretagne. Il fait froid, il  y a pas de moustiques. Puis on allume la lumière, on voit le dos de Cromagnon parsemé de petites piqures… Je commence aussi à me gratter…Et là, subitement qui file sur le drap blanc… Elle… Ou plutôt, l’une d’elle… La punaise… gorgée de sang… Qu’on écrase en dormant et qui laisse ces fameuses traces sur les draps… On regarde de plus près et on en voit plus…

Impossible de se recoucher dans ce lit…  Branle-bas de combat…  C’est la lutte finale et tout ça… On enlève tous les draps et on les mets à la machine… J’emmène Cracotte (dont on soupçonne le berceau d’être infecté) dans la chambre de Trognon et Cromagnon dort (mal) sur le fauteuil du bas…

Un lendemain matin compliqué nous attend avec le manque de sommeil pour décider que faire pour se débarrasser de ces saletés de bestioles même pas à nous et qui menacent notre santé mentale déjà fragile !

C’est pas grave, c’est les vacances ? BAH JUSTEMENT, C’EST LES VACANCES !LNMDLM

La suite au prochain épisode…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...