mardi 17 septembre 2013

C'EST PAS GRAVE...C'EST LES VACANCES...! Jour 11 : criée et défaite

Récit de vacances de la Babyole Family en 11 épisodes inédits ! SUITE et FIN.


« Réveil » douloureux… Verdict : encore + de piqûres... Partout… Les bêtes ont en fait déjà une avance sur nous et ont envahi tout le gîte : canapés du salon, boiseries… Elles ont survécu dans les draps et ont continué leur festin… Près de 200 piqûres sur le corps de Super Maman Super déprimée… Petite Cracotte n’a plus de mains, elle n’a plus que des boutons…

Cromagnon et Super Maman, un peu épuisés et démoralisés décident que, c’est pas grave, c’est les vacances : on va visiter la criée de Roscoff comme prévu. On fait un peu des vacances version  « les punaises, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! »…  Pis après…, on lève le camp. Parce que quand même, trop de punaises tuent la punaise. Pour ne pas COMPLETEMENT GACHER les vacances, on réserve deux chambres à Lorient dans un Etap Hotel Formule 1 Top Class et on part à Roscoff.

La criée de Roscoff en trois I :
-          Instructif
-          Intéressant
-          Inadapté (pour les enfants)

Mais bon, on s’est déjà tapé le bateau, le poney, les châteaux de sable et la pêche à la crevette pour faire plaisir à Trognon alors on a bien le droit de profiter un peu nous aussi…

Cracotte toujours endormie dans son écharpe, on regarde tous ensemble les petits films qui expliquent comment se déroulent les criées à l’ancienne (avec un vrai crieur) et on est vraiment emballés jusqu’à ce que la gentille dame explique que l’on ne fait plus du tout comme ça et que désormais la criée, c’est online avec des mareyeurs bien calés derrière leurs ordinateurs depuis leurs petits bureaux et des codes PIN pour indiquer si le poiscaille est bien frais ou un peu avarié !

On observe derrière des vitres de plexiglass des grands entrepôts où les employés de la criée trient le poisson quand on ne vient pas faire la visite la veille d’un jour férié et qu’il y a du poisson à trier. On explique à Trognon que là d’habitude, il y a pleins de poissons que des messieurs achètent… Et on rattrape le coup avec un aquarium rempli de langoustes, homards, crabes et bêtes à pinces qui fascinent Trognon et lui fichent une sacrée trouille !

La visite de la criée terminée, on arpente le quai de déchargement et les mâles restent rêveurs devant les zones délimitées à la peinture jaune, les fenwicks et les grues qui pivotent.


Puis, il faut bien rentrer… Nos chères punaises nous attendent. Retour au gîte… Je prends Mini Cracotte dans les bras et là… Qui est ce-qui grouille sur la tête de la tite princesse endormie… Des bébés punaises… C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Je ne veux plus aller à Lorient, avec des passagères clandestines dans les bagages, les draps et la tête de ma fille. A défaut de pouvoir les exterminer, je préfère les quitter définitivement, la Bretagne avec. Cromagnon acquiesce et va prévenir les propriétaires du gîte éplorés : « Mais c’est pas possible, c’est le ciel qui nous tombe sur la tête » (oui, on se croirait dans Asterix et Obélix, mais en moins drôle). Pendant ce temps, je met Trognon à la sieste dans le seul lit pat trop contaminé et donne un bain à Mini Cracotte. A la sortie du bain, je l’emballe dans sa serviette et la garde un moment dedans en me demandant avec quels vêtements non contaminés l’habiller. Quand soudainement, quelque chose dans la serviette attire mon regard… Des punaises… Des LNMDLM de punaises dans sa serviette, contre son petit corps tout nu… Je balance la serviette par terre et frôle la crise d’hystérie !
Pendant que Cromagnon fait les bagages, je fais quelques courses pour la route : teeshirts, bodies et alèse de berceau neufs.

On boucle les valises et au revoir PlouPunaises sans un regard en arrière.

6 heures de route et un flash plus tard, nous voilà arrivés à la maison. Un peu amers. Mais avec de beaux moments derrière nous aussi, la découverte de la Bretagne pour Trognon et l’expérience de nos premières vacances à 4 !

Les punaises ont grignoté notre sang, nos neurones (bonjour la paranoïa !) et nos dernières journées en Bretagne…

Mais c’est pas grave, c’était les vacances !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...