samedi 28 septembre 2013

Rien que du bonheur ?

ALERTE A L’ESCROQUERIE LA PLUS GRANDE JAMAIS ORGANISEE : nullipares, on veut vous rouler. Parce qu’il faut bien repeupler la France et parce qu’on vous a pris pour des bleues, on essaie de vous faire croire qu’un bébé, c’est rien qu’un truc tout mignon avec qui on fait gouzi gouzi quand on en a envie et qu’on range dans son berceau quand on est fatigué..  Dans les bouquins et sur les pages de magazine, on étale leurs frimousses souriantes et leurs joues rebondies.

Scoop du mois… Les bébés catalogue, ça existe pas ! Un bébé : ça pleure, ça fait des cacas qui sentent pas bons et qui ruinent les bodies une fois sur trois, ça vomit du lai macéré (on appelle ça poliment des « régurgitations »), ça bave, ça a pleins de petits boutons pas beaux, ça perd ses cheveux…

Et surtout, ça peut rendre dingue.

Petit tour des stéréotyopes du bébé catalogue :

- l’instinct maternel : on vous le répète tout au long de votre grossesse : ce bébé vous allez l’aimer tout de suite, c’est ça l’instinct maternel…

FAUX. Si avec Trognon, les choses ont été tout de suite évidentes, il m’a fallu quelques jours pour bâtir une vraie relation d’amour avec Cracotte, pour nous connaître, nous reconnaître et nous aimer. En la matière, il n’y a pas de règles. Ensuite, s’occuper d’un bébé, ça s’apprend. Ca n’est pas inné.

- les pleurs de bébé : pas d’inquiétude, vous explique-t-on, les pleurs de votre bébé, vous allez tout de suite les reconnaître et comprendre ce dont il a besoin.

FAUX

Quand un nourrisson hurle à mort, il ne s’agit pas de distinguer du Chopin ou du Mozart. Quand bébé hurle, on se dit surtout « pLDNM mais qu’est-ce qu’il a ???? » et on fait des méga hypothèses sur un tas de sujets : la couche sale, les dents, le rhume, les coliques, la fatigue, la faim, l’ennui, le bruit, trop de lait, pas assez de lait, la peur, la lumière, le noir, la croissance, mon stress contagieux, des gaz… QUOI MAIS QUOI ???? Et bien souvent, ON NE SAIT PAS… Parce que la vérité, c’est qu’un bébé, ça pleure et que des fois, il y a MEME pas de raison.

les bébés dorment beaucoup

 AHAHAHAHHAHAH

Pas tous et surtout, PAS comme nous* ! Bien souvent les bébés font des micros dodos de 15 – 20 minutes max à tout moment de la journée. Le genre de micro dodos qui vous empêchent de faire quoi que ce soit de vos journées (comme : vous alimenter, vous laver ou vous reposer) (oui, l’odeur moisie ne provient pas toujours de la couche du bébé).

- On peut apprendre aux bébés à bien dormir en leurs donnant des bonnes habitudes…

Et la marmotte… ?

Vous avez entendu parler de la nécessité d’apprendre à bébé à s’endormir seul ? Moi aussi. Alors au retour de Trognon, j’ai voulu faire les choses bien. Je l’ai mis dans son lit tout seul, dans la chambre, je lui ai fais un bisou et j’ai quitté la pièce… 30 secondes plus tard, il hurlait comme si on l’avait égorgé. Paumé dans un nouvel univers et seul. Alors qu’on avait partagé mon corps pendant 9 mois. Quelques mois plus tard, comme Trognon ne s’endormait toujours pas seul malgré les petits rituels et tous les conseils, j’ai testé la méthode du 5-10-15…(on le laisse pleurer 5 minutes, on revient le voir et on le rassure, on y retourne 10 minutes après, puis 15, etc. ). CA N’A JAMAIS MARCHE… Ca marche peut-être pour d’autres, ça marchera sûrement pour Cracotte qui s’endort déjà seule. Mais quand Trognon pleurait : rien ne l’arrêtait.

Les premiers mois sont difficiles, mais ça passe vite

NON.

Rétrospectivement peut-être. Mais quand il est 3 heures du mat, qu’on arpente le couloir de sa maison avec un bébé qui hurle dans les bras et que c’est comme ça toutes les nuits depuis 2 mois, on se demande vraiment QUAND ca va se terminer. Et la perspective d’une seule nuit semblable paraît carrément insurmontable.

- Un bébé, c’est rien que du bonheur…

Yeahhh !!!!! Un bébé c’est du BONHEUR, mais c’est aussi : des PEURS, de la DOULEUR, beaucoup de PLEURS* (comme hiboux cailloux genoux, ça rime). Pendant sa première année, Trognon a porté des atteintes sévères à ma santé mentale, à notre équilibre de couple, à mon auto-estime. Il m’a fait trembler de bonheur, j’ai été émue à chacun de ses progrès, j’ai adoré le moindre de ses sourires, j’ai été ébranlée par des torrents de joie. Mais nous en avons aussi bavé. Nous avons dû reconstruire notre couple, notre vie, notre rythme, retrouver notre souffle. Alors non, un bébé, ça n’est pas QUE du bonheur.

Adieu les bébés catalalogue ! Continuez de squatter chez Vertbaudet mais venez pas nous gonfler, parce que mon petit doigt me dit que les enfants catalogue, ça n’existe pas non plus !



*Sauf Cracotte. Sans vouloir vous énerver, Cracotte est l’exception qui confirme la règle. Du genre qui a tout de suite bien dormi, fait ses nuits à deux mois, pleure peu, sourit à gogo, fait la grasse mat jusqu’à 9 ou 10h le matin et des méga siestes l’après-midi. Je me doute qu’il y a anguille sous roche, alors je m’attends à une crise d’adolescence du tonnerre !


4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ah et puis toi tu t'y connais ! ;-) je viens de découvrir ton blog et ta GRANDE famille !

      Supprimer
  2. bé je suis une tarée, moi j'aime les bébés. je les préfère meme qui se levent la nuit à ceux qui commencent à ramper et à vouloir des trucs autres qu un bibi ou une couche propre :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je les aime beaucoup aussi ! C'est mon côté sado maso sans doute !

      Supprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...