vendredi 25 octobre 2013

Suis-je une #BAD MOTHER ?

Il n’y a pas si longtemps que ça, j’étais une petite fille. Plutôt sage. Puis une ado. Rebelle. Puis une étudiante. Fêtarde. Puis une jeune adulte. Toujours fêtarde.

Et il y a 3 ans de cela, Trognon s’est mis à pousser dans mon ventre. (oui oui, c’est nous qui avons mis la ptite graine et tout l’engrais nécessaire).

Et je crois bien que j’ai changé. Il y a un tas de choses que je ne fais plus.

Je ne passe plus des heures à écrire des messages à ma meilleure amie d’enfance pour les cacher dans une mallette suspendue entre nos deux fenêtres. Je ne parle plus aux abeilles. Je ne m’appelle plus Tigre Rayé Noir et Blanc et je ne me dessine plus des peintures de guerre indiennes avec les gros crayons de couleur de ma petite sœur.

Je ne réponds plus aux profs (et d’ailleurs, je n’ai plus de profs) et je ne passe plus mes journées à défier mes parents, le lycée, l’autorité. Je ne sèche plus les cours et je ne traîne plus en ville.

Je ne tiens plus aussi bien l’alcool, je n’aime plus les boîtes de nuit. Je ne dors plus jusqu’à cinq heures de l’après-midi, je ne passe plus des après-midi entières dans des bars. Je ne rigole plus avec mes copines en regardant des rugbymens tout nus et d’ailleurs, je ne joue plus au rugby.

Je ne suis pas partie seule en weekend avec Tromagnon depuis plus de trois ans. Je ne me pose plus devant la télé avec une bière et quelques cacahuètes en rentrant du boulot, je suis excitée à l’idée de passer un weekend avec des copines mais je rechigne à laisser mes enfants de côté. Je ne pars plus sans une organisation en béton en weekend, en voyage ou même au cinéma et je n’ai plus jamais d’argent de côté à la fin du mois.

C’est donc vrai, j’ai bien changé.

Pourtant, tous ces « MOI » d’avant, ont-ils vraiment disparus ?

Je suis mère, mais je crois que je suis encore la petite Pacotille quand je tremble avec Trognon devant la grille de la cour d’école qui nous fait peur à tous les deux. J’ai encore 3 ans quand je suis toute excitée à l’idée d’essayer dans son bain les nouveaux crayons qui écrivent sur les parois de la baignoire et que son tonton nous a envoyé. J’ai encore 3 ans quand j’ajoute à nos cookies une poignée de smarties ou que je rigole en regardant avec lui un dessin animé. J'ai encore 8 ans quand j’enfonce des Miel Pops dans ses narines en lui disant qu'il a des énormes crottes de nez.  J’ai encore 10 ans quand je retrouve ma meilleure amie d’enfance et qu’on discute toutes les deux en dégustant les gâteaux de boue que nous préparent nos enfants.

Je suis mère mais je crois que je suis encore la Pacotille Rebelle quand je murmure à Trognon « patate pourrie », quand je me retiens de sécher le boulot ou que je porte des bracelets avec des têtes de mort multicolores. J’ai encore 15 ans quand je regarde des séries télé qui n’en finissent jamais, quand je m’énerve contre le système et que je me dis qu’il y en a quand même beaucoup (des cons). 

Je suis mère, mais je crois que je suis encore la Pacotille fêtarde quand je lève le coude en soirée et que j’oublie de le redescendre. Quand je colle Trognon devant la télé pour faire la grasse matinée. Quand je regarde avec envie des équipes de rugby féminin courir après ce foutu ballon ovale, quand je chante à Cracotte pour l’endormir des chansons paillardes parce que j’ai un trou de mémoire avec la Claire Fontaine ou qu'un chapelet de "p***ain", "m***e" et autres jolis mots m'échappent devant le Trognon médusé.

Je suis mère, mais je crois que je suis encore la jeune femme Pacotille quand je rentre du boulot me sert une bière et trois cacahuètes en poussant devant Trognon un petit plateau avec un jus d’orange et un petit bol de Monster Munch. J’ai encore 24 ans quand je nous prépare une pizza à manger calés dans le canapé. J’ai encore 24 ans quand je fais semblant de ne pas entendre que Trognon est réveillé de sa sieste et que mes deux heure de liberté sont écoulées.

Alors voilà. Je suis une mère et un peu de tout ça aussi. Est-ce que cela fait de moi une mauvaise mère ? Une vraie BAD MOTHER ?


Sûrement un peu. Mais je crois que j’essaie surtout d’être une MOTHER QUI SE MARRE.

Et ça, ça n’a pas d’âge !

Une participation au cathartique #BADMOTHER de Foxy Mama et Petits Diables !

6 commentaires:

  1. Non non, pas si bas que ça, je dirai juste : tout a fait normale!!
    Bisous à ma pacotille fêtarde préférée!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ton billet, il me parle :)

    RépondreSupprimer
  3. Je dirais que tu as trouvé le bon équilibre ^^

    RépondreSupprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...