lundi 25 novembre 2013

Ma 1ère réunion parents profs

Il n'y a pas si longtemps que ça, j'étais encore une élève. Bon OK, il y a longtemps quand même. Bref, quand j'étais élève, j'étais... TRES... TRES... PENIBLE. Ceux qui m'ont connu à cette époque s'en souviennent encore. Du genre môme insupportable assise au fond de la classe à mettre le souk.

Donc cette première réunion parents prof, ça m'a fait tout drôle quand même. L'impression de traverser le miroir. Bon d'accord, c'était pas vraiment des profs mais UNE maîcresse. Et ça n'avait pas lieu dans une salle de classe perdue dans le couloir sombre d'un collège mais dans la mignonne petite classe de Trognon pleine de voitures en plastique et de comptines photocopiées.

Mais quand même...

J'ai dû me battre avec Cromagnon pour pouvoir y aller parce qu'aucun de nous ne voulait passer la soirée seul avec les enfants parce qu'on est tous les 2 très intéressés par la scolarité de Trognon. J'ai gagné.

C'est donc un peu fébrile que je suis arrivée à l'école. La maîtresse de Trognon avait installé des chaises au milieu de la classe. Les 3 chaises de taille normale qu'elle avait réussi à dénicher dans l'établissement ayant été prises d'assaut par les 1ers parents arrivés (fayots !)  je me suis rabattue sur le banc des micro nains avec les jambes pliées en deux et les genoux qui te remontent sous le menton. Parce qu'on ne change pas tant que ça avec les années, je me suis assise dans les fond, avec un tapis circuit de voitures sous mes pieds et des œuvres d'art gluantes en train de sécher au dessus de ma tête.


La maîtresse étant très ponctuelle, elle a décidé d'attendre les 5 minutes réglementaires pour permettre aux éventuels retardataires de pas louper le début. Après les habituelles remarques sur la météo comme le font tous les gens qui ne savent pas quoi se dire, un silence de mort s'est donc installé avec la moitié des parents occupés à regarder le bout de ses chaussures ou à se contorsionner sur le mini banc.  Pour ma part, j'ai sorti mon téléphone, vu que j'avais loupé le message de Cromagnon qui ne trouvait pas le mouche-bébé et étudié l'assemblée réunie pour cette réunion de rentrée de novembre.

Une quinzaine de parents. Ou plutôt, une quinzaine de mamans et 2 papas. Tous l'air aussi mal à l'aise, assis à 10 cm au dessus du sol et cherchant désespérément le prénom de leur enfant dans les œuvres exposées sur le mur. J'ai repéré une maman issue de la caste des Déléguées. J'ai aussi vu la mère du gamin désagréable qui chahute souvent Trognon et j'ai eu envie de lui refaire le portrait mais après je me suis rappelée qu'en dépit du circuit de voiture sous mes pieds, je n'ai plus 5 ans et Tarte à Gueule à la Récrée, c'est dépassé. Deux mamans très fayotes impliquées avaient déjà dégainé le calepin pour prendre des notes et sur ma droite était assise une MAF expérimentée de moyenne section. Juste quelques minutes après le début de la réunion est arrivée une Working Mum à la bourre. Tout le grand monde au complet quoi !

Avant que quiconque ne puisse s'enfuir, la maîtresse a donc pris la parole et nous a détaillé tout le programme de maternelle. Si vous pensiez que Trognon passait ses journées à jouer à la ptite voiture et à coller des gommettes, vous vous trompez... Que nenni ! Balaise le programme de maternelle ! Avec des matières de dingue : découvrir l'écrit, être élève, découvrir le monde... Les ados de terminale avec leur bac de Philo peuvent aller se rhabiller, c'est moi qui vous le dit !

La maîtresse nous a détaillé ensuite le déroulement d'une journée et je me suis un peu perdu entre les moments ateliers, jeux libres, séances de motricité, temps calme, temps de regroupement, récré... Et surtout, rapidement, je me suis dis : MAIS COMMENT ELLE FAIT ? 27 gamins et elle toute seule avec pleins d'objets "dangereux" : des ciseaux, de la peinture, de la colle, des perles, des feutres.. Quand j'installe Trognon pour une séance de peinture à la maison, j'ai l'impression que ma cuisine se transforme en Hiroshima 5 minutes après l'explosion de la bombe atomique. Alors là : 27 gamins de moins de 5 ans, de la peinture et UNE instit ! Je dis chapeau. Les enseignants de maternelle sont des sur-hommes/sur-femmes... C'est pas possible autrement. Ou ils distribuent du Valium à tous les gamins le matin. A moins que ça ne soit eux qui se dopent en Prozac avant d'arriver au boulot. En tout cas, il doit y avoir un truc.

Bref, j'ai aussi appris que Trognon avait un cahier de chants et comptines, un cahier de liaison, un cahier de vie et de découverte du monde, un cahier Bonhomme, un cahier d'activités, un cahier d'évaluation mais pas encore de cahier de dessin libre réservé aux grands de moyenne section.

[Si vous avez compris la phrase précédente, c'est que vous être propriétaires de nains fréquentant l'école maternelle. Si vous n'avez pas compris, c'est normal mais vous ne perdez rien pour attendre.]

La réunion s'est achevée après une bonne heure et demie et quand j'ai réussi à déplier mes jambes ankylosées, j'ai pu rentrer à la maison et constater que Cromagnon n'avait pas encore couché les nains (et mLMDN, j'aurais dû traîner à la fin).

Il était impatient de connaître les détails et j'ai fais de mon mieux pour lui dire tout ce dont de me souvenais (oui, je sais, j'aurais du faire moins la maligne et prendre des notes) :

- Trognon est dans le groupe des lapins
- Il travaille sur les couleurs
- Son étiquette "prénom est jaune" et quand il saura le reconnaître tout seul, elle sera blanche.
- Tous les matins, les enfants mettent une écharpe à la peluche Souricette
- Avant d'apprendre à écrire il faut apprendre à accepter de laisser des traces et à occuper l'espace
- Les minis bancs, ça fait trop mal aux fesses.
Et surtout,...


l'année prochaine, c'est toi qui y va !

6 commentaires:

  1. Roh la la !! Moi je serais du genre maman fayote !! Ado, j'étais au fond de la classe, plus préoccupée par la gent masculine que par les cours (qu'elle idée de mettre les années les plus importantes de notre vie concernant notre avenir professionnel et scolaire en même temps que l’ébullition de nos hormones !!!!) Bref, j'étais au fond, mal plaisante, une ado en somme mais j'adore l'école, la rentrée et tout et tout, une vraie gogole !! J'attend le tour de mini cul avec impatience !!!

    Et à la réunion de rentrée, j'aurai un carnet tout neuf pour tout noter !!!! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon un joli carnet alors ! (moi j'ai quand même ramené l'anti-sèche distribué par la maîtresse à la fin de la réunion !)

      Supprimer
  2. Je suis moi aussi de corvée de réunion à l'école et malgré mes 1M63 j'ai ,moi aussi, eu très mal aux cuisses et au popotin. Cette année c'est le CP ,les chaises sont normales mais pas la maîtresse! Je suis limite à demander un rdv pour lui casser le nez! Ma fille s'est fait engu...lée parce qu'elle avait envie de pipi à 14H45 et c'était pas l'heure!!! Non mais tu y crois toi??C'est des gosses de 6 ans ,ils ont beau y aller à 13H avant de rentrer à l'école ,ils doivent attendre la récré de 15H pour pouvoir se soulager ou ils se font dessus ....au choix!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie aie le CP... Les règles strictes, les enfants assis toute la journée... J'ose même pas y penser !

      Supprimer
  3. Chez nous, toutes les réunions sont pour ma pomme ! Mon derrière porte donc les stigmates de 3 ans de maternelle!
    Mais je préfère me dévouer plutôt que de laisser Papanator y aller... il est plutôt brut de décoffrage, il serait du genre "je frappe et je discute", alors que moi c'est l'inverse (hihihihi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, 3 ans de maternelle, ça doit laisser des traces et de l’arthrose dans les genoux !

      Supprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...