lundi 18 novembre 2013

Visiter un musée avec de jeunes enfants : le Louvre Lens


Faut se "cultivationner" un peu à "qu'est-ce qui paraît". Alors pour la 1ère fois, nous avons emmené Trognon au musée. Et Cracotte aussi, la "cultivation" n'attend pas les années.

Je tiens tout de suite à vous rassurer, ça s'est plutôt bien passé. Pourtant, tout s'était engagé comme un nouveau méga plan foireux de la Babyole family. On s'est réveillé tard, fatigués (rapport à Cracotte qui a reniflé la moitié de la nuit et Trognon qui a parlé l'autre moitié) (sachant que nous étions tous les 4 dans la même chambre, que reste-t-il ?!)           

Les neurones en pagaille, nous avons eu du mal à décider du programme de la journée. Nous avons donc tergiversé pendant un bon moment. Promenade ? Bof, il fait un peu froid pour la Cracotte. Oui mais le musée avec elle...? En fait la discussion a surtout été polluée par les réticences de Cromagnon à se cultivationner :

-  "sinon, tu vas toi au musée et moi je garde les enfants... !"
-"Bah non, on était partis sur une sortie en famille"...
- "Ah oui..."

Mmmmh Cromagnon et la culture... Quand ça ne rime pas avec biture, ça ne l'intéresse pas beaucoup.

Bref après nous être enfin décidés, il a encore fallu :

1) Finir le petit déjeuner
2) Se laver
3) S'habiller
4) Habiller les enfants
5) Préparer les affaires (couches, biberon, biscuits de secours, eau, vêtements de rechange, manteaux, etc.)
6) Vérifier les horaires d'ouverture du musée (ouf !)
7) Charger tout le monde dans la voiture.

Bon, quand on est partis, il était déjà 11h30 ! La meilleure heure pour se lancer dans une visite avec les enfants, n'est-ce-pas ?

Arrivés au musée vers midi, l'estomac de Trognon commence à  gargouiller. Pendant que Cromagnon gare la voiture, je décide donc d'attaquer la visite du musée par son point d'intérêt principal....
...
...
...
[SUSPENSE]
...
...
...
 la cafétéria !
(hors de prix)

Une file d'attente s'étire déjà devant les 3 sandwichs chauds et les 4 salades. On attend donc et on commande deux "menus" à partager à 3 (j'ai déjà dis que c'était hors de prix ?). 

Quand Cromagnon arrive avec Cracotte, une longue file s'étire derrière nous et pour la première fois de la journée, je me dis qu'on a bien géré !

Cette impression ne dure pas longtemps quand on se rappelle, une fois attablés, qu'il va falloir nourrir aussi la Cracotte. On a commencé le biberon il y a quelques jours seulement et on est pas encore très calés. Ayant oublié les petites boîtes dosettes, on a donc dû ramener l'énorme boîte de lait en poudre qu'on pose discrètement sur la table : 1er ingrédient.

2ème ingrédient indispensable au biberon : la flotte !

- "T'as de l'eau ?
-  Non, on avait fini celle de la voiture... T'en as pas acheté ?
- Bah non, je croyais qu'on en avait."

Un coup d'œil derrière moi : j'aperçois l'énorme file d'attente devant la cafétéria et je suis prise de vertige à l'idée de faire une nouvelle fois la queue juste pour une micro bouteille d'eau (en plus, j'ai déjà dis que c'était hors de prix ?).

Cromagnon part donc en expédition dans le musée à la recherche d'un peu d'eau. Pendant ce temps, Cracotte calée sur mes genoux qui me bave sur le teeshirt en mangeant ses mains (pauvre petite), je tente d'expliquer à Trognon qu'on est venu là pour visiter un musée et pas pour passer l'après-m à la cafétéria alors si il pouvait accélérer un peu le rythme, ça SERAIT SYMPA !

Je suis à deux doigts d'un court circuit quand il me demande : "pourquoi on peut pas rester là  ??? Mais moi j'aime bien la cafétériaaaaa" mais Cromagnon revient enfin avec le biberon rempli d'eau :

-"Ah chouette, il y avait un distributeur ?
-Bah non, je l'ai rempli dans les WC..."
- HEIN ?
- Au robinet quoi !"

J'essaie de ne pas visualiser les lavabos des wc publics ou des mains pas très propres ont probablement tripatouillé tous les robinets et Cromagnon va faire chauffer le biberon dans le micro-ondes graisseux de la cafétéria.

Pendant que je nourris enfin la Cracotte, Cromagnon et Trognon vont visiter le deuxième point d'intérêt du musée ...
...
...
...
[RE SUSPENSE]
...
...
...
 les chiottes !


Je les rejoins une quinzaine de minutes plus tard, juste à temps pour changer la couche de Cracotte.

Je n'ose même pas regarder ma montre quand nous pouvons ENFIN nous diriger vers un guichet pour l'achat des billets.

"-Bonjour madame, on voudrait 2 billets adultes et 1 billet enfant".
-Très bien, par contre aujourd'hui, seule une partie du musée est ouverte: la Galerie du Temps. L'exposition sur les Etrusques ne commencera que le 5 décembre.
- Arhrhrhrhrhrhrgh ! On s'en fout, on veut VISITER UN TRUC.... !!!! Donnez nous des billets !"

Bon l'avantage, c'est que c'était gratuit. Ça compense un peu la cafétéria (hors de prix).

Nous voilà enfin arrivés au vrai objet ce billet : la visite du musée... (leçon n° 1 : la culture, ça se mérite).

Comme c'est gratuit, c'est plein de monde (cf. mon billet sur les pestacles gratuits).Mais la Galerie du Temps étant très spacieuse (120 m de long) ça n'est pas gênant.

Cracotte se montre tout de suite rétive à la découverte de l'art graphique égyptien. Elle manifeste son mécontentement par une sorte de plainte continue entrecoupés de cris d'exaspération. Je ne sais pas ce qu'on va faire cette petite. En tout cas, l'ENA me semble compromis avec une enfant aussi peu désireuse d'apprendre.

Trognon lui, est tout de suite intéressé. Il se passionne d'emblée pour les sarcophages égyptiens et me bombarde de questions. De plus en plus gênantes :
- "Mais pourquoi on les voit pas les morts là maman ?
- Euhhh. Bah tu sais, c'était il  y a très très longtemps. Avant Papi et Mamie. Alors ils sont plus là. Il ne reste plus que ces sarcophages. Mais t'as vu les belles peintures dessus ?
- Mais ils sont où alors les morts ?
-... Ils ont disparus...
- Pourquoi ?
J'aperçois les sourires amusés des visiteurs  qui nous entourent. C'est ça, marrez-vous.
- Bah tu vois quand on meurt on se transforme en poussière, hop, le corps disparaît et se transforme en poussière.
- Mais comment ?
- Bah je sais pas trop Trognon, c'est comme ça. Allez viens, laisse tomber les Egyptiens, on va aller voir les romains, ils ont des grandes épées."





Je sais, j'ai choisi la fuite. En même temps, je ne me voyais pas lui expliquer la putréfaction des chairs là en plein milieu du musée. Je ne me vois pas lui expliquer tout court d'ailleurs.

On s'est donc rabattu sur les statues de Romains après un très rapide passage devant des Grecs tout plus membrés les uns que les autres (pinaise, mais il  y a pas une section enfants dans ce musée ?).



Après avoir tenté en vain de contourner les monuments funéraires de pierre pour éviter une nouvelle joyeuse conversation sur la mort j'ai passé le relais à Cromagnon qui a guidé son fils dans les peintures de la Renaissance pendant que je promenais la Cracotte inculte. J'ai fais une petite prière de bénédiction  au Dieu Audio-Guide qui avait équipé les 3/4 des visiteurs les préservant des petits cris perçants de Cracotte.

La visite s'est achevé avec un énorme lion de pierre attaquant un serpent avec en toile de fond le fameux "La Liberté guidant le peuple" qu'on a soigneusement évité de montrer à Trognon (rapport au charnier humain gisant au pied d'une nana à moitié nue qu'on appelle "Liberté").


Vers 15h, nous remballions donc la joyeuse troupe dans la voiture avec une bonne dose de culture pour les mois à venir !

Globalement, Cromagnon et moi n'avons pas trop accroché avec cette grande galerie très hétéroclite. Nous préférons généralement les expositions plus ciblées sur un peintre ou une thématique particulière. Mais c'était une très bonne 1ère approche de l'art pour Trognon.

Voilà donc mes petits conseils avant une visite, fort de cette unique expérience mouvementée :

POUR ALLER AU MUSEE AVEC DE TRES JEUNES ENFANTS :

1) Se renseigner sur les horaires ET les galeries ouvertes
2) Choisir les œuvres à montrer aux enfants... On y pense pas forcément quand on va voir un musée mais certaines œuvres peuvent-être choquantes.

Pourquoi il a la tête coupée le Monsieur ?

3) Prévoir de les nourrir AVANT. Et emporter au cas où de l'eau et des gâteaux.
4) Laisser les enfants nous guider à travers les œuvres qui les intéresse spontanément (mais éviter quand même une station prolongée devant les sarcophages, les morts, les scènes d'amour et de guerre !).
5) Accompagner les enfants dans la découverte des tableaux : "qu'est-ce que tu vois là sur la peinture ?" "A ton avis, il est triste ou content le monsieur ?" et éviter de lui débiter la biographie du peintre ou la technique picturale employée... Pour ça, il y a les audio-guides !
6) Faire une visite courte pour ne laisser à personne le temps de s'ennuyer (je pense surtout à Cromagnon là).

Voilà pour les conseils issus de l'expérience babyolesque ! Bonne "cultivation" familiale à tous !

LIEN VERS LE SITE DU LOUVRE LENS :  http://www.louvrelens.fr/home

Crédit Photo © RMN (Musée du Louvre)

11 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ta fuite des égyptiens vers les romains avec les épées !! Astucieux lol

    RépondreSupprimer
  2. Argh j'ai été trop vite avec mon com !! Nous on a pas encore testé les musées... on a essayé le cimetière américain du débarquement cet été et je pense que mini cul est désormais fichée terroriste par la CIA... A un moment elle s'est mise à courir à travers les croix :-s la honte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le cimetière américain !!! Fallait oser !! Je le met dans ma liste des "choses drôles et bizarres à faire avec des enfants !"

      Supprimer
    2. Lol, c'est vrai que vu comme ça ça peut paraître bizarre ^^ On essai de lui faire découvrir une passion pour le marbre, histoire qu'elle s'habitue, oui j'ai pour but ultime de la marier avec un prince héritier (Danemark éventuellement) donc faut qu'elle s'habitue... Non ce n'est aps une excuse valable ?

      Supprimer
  3. Waouh, je suis très admirative! Je n'ai pas encore osé la culturation artistique : c'est franchement pas le truc de Papanator, quant à Prem's, la discrétion et la diplomatie ne faisant pas parti de ses qualités, j'aurais droit à de grands "ah c'est moche ce truc!", bref, la honte. J'ai en revanche tenté l'aquarium-muséum et ça a beaucoup plu (même les bestioles empaillées, elles ont adoré, et contrairement à ce que l'on pourrait croire, elles n'ont pas fait de cauchemars)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ici le muséum d'histoire naturelle est un grand classique ! Et le truc qui lui fait vraiment peur (et c'est très drôle!) c'est l'énorme grenouille en plâtre qui fait"croa croa" de temps en temps ! Papanator s'entendrait bien avec Cromagnon alors !

      Supprimer
  4. Pour ma part,on n'a fait que les zoos et aquarium. J'aimerais tenter l'aquarium-muséum comme Piou (ma petite belle-soeur qui habite dans la même ville que moi) mais je crains la réaction de ma fille devant les bestioles empaillées. Elle est capable de pleurer toutes les larmes de son corps en les voyant mortes. "les pauvres petits animaux qui sont morts et n'ont plus leurs mamans.....". Par contre je pense qu'elle serait intéressée par tout ce qui est galeries d'art ,visite de châteaux....Elle aime le "beau" et a ,je pense, un certain goût pour l'artistique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les châteaux, c'est un classique qui plaît bien aux pitits... Et en +, on peut leur foutre la trouille avec les oubliettes !! niak niak niak !

      Supprimer
  5. Je suis en train de rédiger un dossier sur les visites au musée en famille et je ne manquerai pas d'inclure un lien vers votre article très drôle et tellement juste.

    RépondreSupprimer
  6. C'est exactement ça la visite avec des enfants petits dans un musée ! Nous, on fait pareil (ventre bien rempli avant la visite, passage par les toilettes si nécessaire...) et en plus souvent on commence la visite par un tour dans la boutique du musée pour choisir une carte postale et après pendant la visite on essaie de trouver l'original qui correspond à la carte postale.

    RépondreSupprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...