vendredi 6 février 2015

Le plaisir des mots

blogger ou non
14 mois loins de l'écriture de ce blog.  14 mois de complète coupure, happée par une faille spatio temporelle à ma reprise du travail.

Je ne suis plus sûre de savoir encore faire. Est ce que les mots vont revenir ? Est ce que j'ai encore quelques chose à raconter ? Pour qui ? Pour quoi ?

Pourtant, à peine le clavier professionnel raccroché, voilà que j'y repense à ce blog, que mes doigts me démangent, que je me reprend à songer "tiens, je pourrais le raconter dans mon blog". Un mois déjà que j'hésite. J'ouvre un doc word et j'abandonne, me trouve mille autres choses passionnantes à faire (laver par terre, trier les photos, appeler la CAF). Et puis, on me demande au détour d'une conversation, presque comme une évidence "tu vas reprendre ton blog ?".  Et le doute revient.


Je reste vague. C'est que j'en ai envie, mais vais-je oser ? Je l'ai déjà abandonné deux fois... Ces grands come back, ca commence à avoir l'air un peu ridicule. Pendant des mois après mon retour dans la marmite pro, j'y ai pensé, j'en ai eu envie. Je me suis promis de faire un petit billet, de répondre à tel ou tel commentaire (mes excuses 1 an après à celles et ceux à qui je n'ai jamais répondu). Mais il y avait comme un blocage...  Un nouveau métier à apprendre, les enfants à gérer le soir, la course permanente, le stress, l'ordi réquisitionné après 20h pour terminer le boulot de la journée et puis peu à peu, l'oubli... Le blog a disparu de mes pensées... Et pourtant, magie de l'internet, il est toujours là, fossilisé sur la toile depuis le 27 novembre 2013. Comme si il n'attendait plus qu'un nouveau billet, un deuxième come-back...

Je demande son avis à Cromagnon qui ne comprend pas trop mes hésitations, mes questions existentielles ... Je lui déclare à la chaîne : "
- c'est un peu égocentrique par définition un blog,
- je suis gênée par le côté "je raconte ma life",
- je n'ai rien de très passionnant à dire,
- il y a déjà des centaines de blogs de mères de famille dont certains très bien écrits

Cromagnon balaie mes question d'un grand "c'est pas la question, la question c'est "est-ce que tu en as envie ?". Sur le coup, je le trouve un peu étroit du cerveau  le Cromagnon, mais peu à peu, je laisse sa réflexion faire son chemin dans mon cerveau à moi... Est-ce que j'en ai envie ? Oui, c'est indéniable, l'écriture me manque. Alors pourquoi ne pas faire une sorte de journal personnel, intime ? Pourquoi vouloir ouvrir la porte de ma maison sur le web mondial (bon OK les 10 lecteurs potentiels du blog)... Parce que je crois qu'on écrit pour être lu. C'est égocentrique, mais c'est comme ça. Il y a une manière différente d'écrire quand on sait qu'on sera lu. On fait attention à la tournure des phrases, à l'orthographe (un peu), au rythme des mots. On ne raconte pas sa vie, on livre seulement que ce l'on en a envie d'en dire et c'est une grande différence. On choisit de partager une émotion, un rire, un moment particulier. Le journal intime n'offre pas cela.


Donc voilà, nous y sommes. Je vais essayer d'écrire à nouveau des petits mots sur le blog, peut-être pas très réguliers, sans doute très décousus, en tâchant d'être indulgente avec moi-même. Juste pour le plaisir des lignes, des mots, du recul sur mon quotidien.

4 commentaires:

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...