lundi 16 février 2015

Ma fille, cette geek


Quand Trognon est arrivé, les smartphones n'existaient pas... En tout cas, pas chez nous. On avait déjà les appareils photos sur le téléphone mais les écrans tactiles buggaient et on ne surfait pas sur le net. Incroyable, il y a seulement 4 ans...  Mais Cracotte est un bébé de la nouvelle génération... Je ne sais pas comment on les appellera ces enfants nés après les Y... Je ne sais pas non plus à quel point leur cerveau est perturbé par le flux d'ondes incessantes qui circulent autour de leurs petites fontanelles ramollies dès leurs premières heures.

Je n'ai pas twitté, instagrammé ou facebooké en live sa naissance mais clairement, Cracotte a rencontré mon smartphone juste après son papa et avant son frère.

Chez nous, la télé est éteinte quand les enfants sont dans les parages... Mais elle a appris sans doute très tôt à voir ce petit bout de plastique et de mécanique greffé au bout de mon bras ou de celui de son père. Et forcément, à un moment donné, elle s'y est intéressée...

J'ai été très surprise quand je l'ai vue, âgée de quelques mois seulement, glisser son doigt sur l'écran pour tenter de faire bouger les images. Ca m'a fait sourire à l'époque. Maintenant beaucoup moins.

Car Cracotte a une légère tendance à considérer que tout ce qui l'entoure lui appartient... MON portable notamment et à mon plus grand désespoir, il lui plaît beaucoup plus que le magnifique baby smartphone de VTech qui fait des bruits d'animaux quand on appuie sur les touches...

Tout ça, c'est bien-sûr un peu de ma faute. D'abord, on est d'accord, elle est dans l'imitation. Mais en plus, et pour aggraver mon cas, j'ai téléchargé des applis POUR les enfants...

Pour Trognon, il y a bien sûr l'appli Trains Dupplo ou Trains... J'ai essayé les applis éducatives pour me donner bonne conscience, du type "j'apprend à compter pendant que maman discute avec ses copines" mais ça n'a pas marché...   Non, je vais vous parler ici des deux applis qui ont rendus mes enfants maboules.

La première, connue de tous les parents (rassurez-moi les gens sans enfants, vous n'y jouez pas ?)... 

LE CHAT.

Testé avec les cousins cousines plus jeunes et plus vieux, le CHAT plaît à TOUS  les enfants. Et peut transformer votre vie en cauchemar. A noter que le Chat existe sous plusieurs variantes... Il peut-être un chien (Talking Ben), une chatte (Talking Angela), un perroquet (Talking Pierre)... Bref, nous, nous avons l'original, le vrai... Tom le chat... (Et Ginger, son pote le chat roux qui se lave les dents aussi...).
Le principe est très simple : un petit chat mignon tout plein qui répète tout ce que vous lui dites avec sa voix de chat. On peut aussi lui taper dessus ou le caresser.

Au début, quand vous montrez pour la première fois le Chat à votre enfant, ca vous fait marrer. Et lui aussi... Mais très vite, ça devient crispant. Soudainement, vous entendez votre enfant en double et avec une voix encore plus insupportable. Ici ca donne une Cracotte hystérique qui crie "KA" au chat qui répond avec sa voix déformée : "KA" et ça recommence... Trognon lui, ne se lasse pas de faire répéter à l'animal "caca" "prout" "pipi"...  C'est hilarant. Vraiment.


Mais le pire avec le Chat, c'est qu'ils veulent le toucher. Surtout Cracotte qui veut absolument être celle qui tient le téléphone. Et avec ses jolies petites mimines malhabiles, elle n'arrête pas de cliquer sur toutes les petites icônes de pub et le moment de tranquillité recherché s'éloigne un peu plus à chaque fois qu'elle me tend le téléphone en râlant parce que le chat a été remplacé par une publicité sur le pass cinéma illimité. Je ne compte pas non plus le nombre de fois où j'ai récupéré le téléphone in extremis alors qu'ils étaient en train d'acheter en cliquant partout, un masque de plongée pour Tom ou de télécharger "Talking Angela".

Voilà, ça, c'est le CHAT.

Mais il y a pire...

Il y a environ un an, j'ai téléchargé un truc juste pour Trognon et qui depuis peu, plaît BEAUCOUP à Cracotte. Ce truc, c'est le MAL... Ca me mange la moitié de ma capacité de stockage et... ça rend les enfants maboules... Ca s'appelle...

CLIPOUNETS

Oui, ça n'a l'air de rien comme ça... Mais je vous assure : CLIPOUNETS, c'est la mort de votre indépendance téléphonique...

Au début, ça n'a l'air de rien... Des petites chansons pour enfants : du grand répertoire qui s'étend de "la famille tortue" à "un pou une puce sur un tabouret" avec une petite animation type micro dessin animé et même les paroles qui s'affichent façon karaoké pour sauver vos soirées en cas de panne de DJ. Inoffensif me suis-je dis. J'en ai téléchargé quelques uns qui m'ont sauvé la mise dans des salles d'attente ou quand j'essayais d'avoir une conversation cohérente avec un adulte consentant.

Sauf que... Maintenant, les enfants sont fans... Trognon les connaît presque toutes par cœur (il est prêt pour la Nouvelle Star) et Cracotte est complètement accro, camée, shootée aux clipounets.

Mon téléphone (parce qu'il savent très bien qu'il n'y a pas les clipounets sur celui de leur père), est devenu l'objet de leur convoitise incessante... La pire bien-sûr, c'est Cracotte, LA geek de la famille : dès qu'elle l'aperçoit elle se rue dessus et hurle jusqu'à ce que je lance l'appli...

Bien-sûr, ils ont chacun leurs chansons préférées. Et bien-sûr, leurs goûts diffèrent. Ce qui nous oblige à instaurer des tours dans le choix des chansons (ces trucs de dingue que tu peux faire quand tu es parent, c'est passionnant).  Quand on lance Clipounets, on entend donc Cracotte hurler dès que Trognon choisit "123 Nous irons aux bois", LA chanson qu'elle ne peut pas s'encadrer du haut de ses 19 mois (oui, elle a des goûts très affirmés!) et Trognon râler (il est plus modéré que sa sœur) quand elle clique 3 fois sur "une souris verte".

Amis et familles, sachez que je ne peux désormais plus répondre immédiatement à vos appels et messages quand je ne suis pas seule car il suffit que Cracotte voit le "PRECIEUX" pour qu'elle entre en phase hystérique et réclame son joujou préféré... (j'ai déjà dis que Trognon était plus modéré ?). Sachez donc que tous mes SMS sont envoyés depuis les WC (oui c'est beurk, mais c'est sécurisé) et que pour les appels, il vaut mieux viser la sieste de Cracotte... (ou accepter de partager votre communication avec ses cris de putois).


Voilà, ceci est donc un appel au secours, le pouvoir du Précieux s'est emparé de ma geekette de fille et je crains que tout cela ne mène l'ensemble de la famille vers les heures sombres du Mal Numérique.


Aidez-nous... !

4 commentaires:

  1. Ahahah!! Le chat... On a!
    Par contre, clipounets, on n'a pas et je vais éviter de télécharger! ;-)
    Je pense qu'il faut qu'on fasse une cure de desintox, mais pas que pour les mômes... Pour les adultes aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair... Je pense qu'on est vraiment atteint... C'est flippant le nombre de minutes cumulées passées sur ce petit bidule en une journée...
      (je peux offrir Clipounet à ma filleule pour son anniv ? ! ;-)

      Supprimer
  2. Ca y est je n'ai plus envie d'avoir de smartphone ni d'enfants :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR Stef !!! C'est ça ! Vive les téléphones en noir et blanc et la pilule !;-)

      Supprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...