mercredi 11 février 2015

Mais pourquoi ne dort-il pas ?

Je me suis demandée un moment par quel billet j'allais commencer ce retour sur le blog et j'ai beaucoup hésité...  Quelque chose de personnel, d'anecdotique, de sérieux, de drôle, de pas trop personnel... J'en étais là de mes réflexions quand Trognon m'a fourni la réponse en débarquant dans ma chambre pour récupérer des kapplas avant de retourner en courant dans la sienne. Rien d'exceptionnel en soi. Sauf qu'il est minuit... Et qu'il ne dort pas. (moi non plus me direz-vous, mais moi je suis grande, nanmaisoh! ).
                                              
Oh le beau château construit pendant la nuit...
Je fais semblant de ne pas savoir qu'il est en train de construire un château dans sa chambre, qu'il doit y avoir une dizaine de bouquins empilés au pied de son lit, qu'il a déjà sorti 3 jeux de société. Je me console en me disant que demain il y a pas école et qu'il pourra rattraper son sommeil perdu... Ha ha ha.

Il y a eu des accalmies, il y a les vacances scolaires où ca se passe toujours mieux... Mais depuis 4 ans et demi, Trognon a toujours du mal à s'endormir le soir. En parcourant les vieux messages du blog, j'ai vu que je m'en plaignais déjà ici (en 2011 !)...


Donc disons que le problème ne date pas d'aujourd'hui... Quoi que nous fassions, quoi que nous ayons tenté (les punitions, les cris, les câlins à répétition, les rituels, les histoires du soir, le calme, la fermeté, les menaces, la tendresse...) rien, rien, RIEN n'a jamais marché.

J'ai cru un temps avoir trouvé la solution miracle avec la sophrologie... Oui vraiment... Un soir, prise d'une inspiration divine, j'ai eu l'idée de tester le cours de prépa à l'accouchement version sophrologie sur Trognon. Evidemment, je ne lui ai pas demandé de visualiser son bébé dans le bassin (mais après tout.... pourquoi pas...!) mais de se concentrer sur son souffle qui entre... qui sort...qui entre... qui sort et qui circule dans son corps jusqu'aux oreilles qui se détendent (si, les oreilles peuvent se détendre !), qui passe dans les cheveux, le cou, le haut du dos, etc... Bref, je n'étais pas arrivée aux genoux que Trognon dormait... Soit en 3 minutes ! Incroyable succès ! Je n'en revenais pas. J'ai eu envie de bâtir une cathédrale à la gloire d'Alfonso Caycedo (merci Wikipedia), et j'ai écumé Amazon à la recherche de  10 000 livres et 15 000 cds de sophro adaptés à l'enfant.

Le lendemain soir, toujours un peu incrédule, je re-tente... Et nouveau succès, bien qu'un peu moins rapide... J'en parle à Cromagnon qui se marre un peu. Mais qui se décide à tester quand vient son tour de coucher Trognon... Gros échec... Soit le Cromagnon n'y met pas tout son cœur, soit le Trognon profite du côté novice de son père dans l'utilisation des médecines douces (!). En tout cas, la séance dégénère en grands éclats de rire et je suis obligée de m'y coller. Au fil des soirs, l'endormissement prend de plus en plus de temps et je suis obligée de décomposer un peu plus chaque partie du corps avant d'arriver au Graâl : le sommeil au niveau des orteils...

 Je récite d'une voix que j'espère hypnotique "tu sens ton souffle qui passe dans le haut de ton bras, puis le bas du bras et qui détend ton poignet et la paume de ta main, puis dans chacune des phalanges... D'abord le pouce, etc..." tout en guettant la fermeture des paupières, signe imminent d'endormissement... Mais je suis de plus en plus obligée de m'interrompre d'un ton sec pas du tout hypnotique "tu arrêtes de gigoter tout de suite là, tu restes calme ou je t'étripe !"... Et parfois aussi, c'est moi qui m'endort pendant qu'il rallume la lumière et se met à bouquiner...

Bref, ça aura marché 10 jours et depuis je suis de nouveau à sec... J'ai peut-être loupé un truc quelque part, j'ai dû sauter quelques pages dans "élever son enfant parfait" lors de sa toute petite enfance... Je me console avec Cracotte qui est une énorme dormeuse depuis sa naissance. Du genre à faire des grasses mat jusqu'à 10h et des siestes jusqu'à 18h. Cracotte qu'on pose dans son lit et qui dort, comme ça, bam d'un coup...

Mais pour Trognon, rien n'y fait... On a souvent l'impression qu'il n'arrive pas à débrancher, que des milliards d'idées continuent de tourner dans sa tête et que, bien que fatigué, il n'arrive pas à tourner le bouton OFF.

Je pense donc qu'il me reste encore une solution... Une seule. Un jocker que je garde pour plus tard...

Ça...



(sinon, je suis preneuse de toute nouvelle idée !)

1 commentaire:

  1. J’adorais les Kapla quand j’étais plus jeune...J’aimais surtout faire la spirale, faire le pont ou construire une petite ville pour jouer avec les playmobiles.… J'adore les jouets en bois de façon plus générale !

    Je t'invite à découvrir un jeu pour de construction genre Kapla , mais revisité par un architecte japonais . Il conviendra parfaitement pour petits et grands !!

    http://blog.la-pigiste.com/2017/01/27/jeu-de-construction-tsumiki-bois-architecte-japonais-kengo-kuma/

    RépondreSupprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...