samedi 18 avril 2015

J'ai testé pour vous : la cité des sciences /enfants

Un dimanche en famille à l'assaut de la Cité des Sciences  


cité-des-sciences-et-de-l'industrie


Les préparatifs et le voyage


A deux semaines et demi du terme de cette grossesse, nous nous sommes lancé avec Cromagnon un sacré challenge : emmener Trognon (et Cracotte forcément) à la Cité des Sciences à La Villette. Quoi de plus simple que de se faire une bonne heure et demie de route puis de plonger dans la foule de scientifiques en culottes courtes par un beau dimanche d'avril !

Nous nous sommes minutieusement préparé et je dois avouer que Cromagnon a été au top de l'organisation. Nous avons pris les billets pour l'espace 2/7 ans en avance, en les téléchargeant sur mon mobile et nous avons visé la 1ère séance de la journée : à 10h30 (la cité des enfants fonctionne par "séance" : un accès libre d'une heure et demie sur l'expo).  Nous avons aussi couplé avec la réservation d'un film à la Géode en début d'après-midi pour Trognon et moi,mais ça je vous en reparlerais plus tard...

La veille au soir, nous avons tout préparé pour être au taquet dès le matin. Cromagnon a poussé la perfection jusqu'à mettre son réveil en avance le dimanche matin pour préparer les sandwichs avant le branle-bas de combat. Quand je suis descendue, même ma tartine de petit-déj était beurrée. (oui, dans ces moments là, je songe à l'épouser une deuxième fois !).

Pour la route, nous avions prévu des livres pour Cracotte et un DVD pour Trognon (la dernière fois que Trognon a lu un livre en voiture, le contenu de son estomac s'est retrouvé étalé sur toute la banquette arrière... Depuis on privilégie le numérique...). Le lecteur de DVD est tombé en panne au bout de 5 minutes mais Trognon a su admirablement bien meubler la conversation tout le long de la route : "papa, c'est quoi ça ?" "on arrive dans combien de temps ?" "hein qu'à Paris il y a beaucoup de pollution !" (ah oui tiens, on ne voit même pas la Tour Eiffel, coucou les marathoniens !)...

Cracotte a rapidement épuisé sa collection de livres et a été franchement pénible la dernière demi-heure où j'ai dû contorsionner mon ventre de baleine un nombre incalculable de fois pour ramasser la tétine, le doudou, le "bébé" (oui, sa poupée fait toutes les sorties avec nous maintenant, c'est pour nous habituer à gérer un môme en plus)...

L'arrivée à la Villette


les-premiers-à-la-cité-des-sciences
Les premiers !
Finalement, arrivés à La Villette une heure avant l'ouverture des espaces d'exposition (je ne ferais pas de remarque insidieuse à ce sujet, je l'ai promis à Cromagnon !),nous avons eu la chance de nous garer dans un parking désert (oui là, sur la place famille super large et à côté de l'ascenseur, convoitée par tout le monde) et d'être donc les  PREMIERS de la file d'attente à pénétrer dans le temple de la Science... (nous aurons donc enfin réussi à être les premiers à quelque chose une fois dans notre vie !).  

Nous avons même mendié auprès des vigiles le droit de patienter dans le vestibule vitré parce que dehors ça caillait... On était comme des privilégiés vous dis-je...






Bref, une fois à l'intérieur, nous avons pu patienter encore une bonne demi-heure avant de pouvoir pénétrer le St Graal de notre visite. Une super grande salle d'attente nous a ouvert ses bras et j'ai juste eu un haut le cœur quand j'ai lu que la capacité d'accueil de la Cité des Enfants était de 275 places... Les enfants se sont sustentés en BN et ont pu répandre des petites miettes un peu partout à la manière de Hansel et Gretel. Nous avons aussi été admiré les grands escalators du hall pour lesquels Cracotte s'est passionnée et dont elle ne voulait plus s'éloigner. Bien opportunément, la boutique ouvrait avant tout le reste et nous avons pu faire un tour avec Trognon pour patienter et voir comme il y avait beaucoup de choses "très trèèèèès sympatiques mais beaucououououououp trop chères hein Trognon, c'est juste pour regarder"... Avec le mâle, nous avons même pu ricaner méchamment devant la mère qui avait acheté deux énormes jeux de société pour calmer ses gosses surexcités avant même la visite de l'exposition et qui a donc dû se trimballer un énorme sac en plastique à la main toute la visite !!!!  Enfin, j'ai eu le temps d'aller 3 fois aux WC avant l'ouverture, histoire de tester la propreté des lieux à plusieurs reprises... (merciiiiiiiii numéro 3 qui bousille ma vessie !).

escalators-cité-de-la-science
les supers escalators


Vers 10h20, la salle d'attente était archipleine de poussettes porte-manteaux chargées à bloc, de bébés qui pleurent et d'enfants qui hurlent. J'ai cru faire un malaise mais courageusement, avec l'aide de Cromagnon, j'ai réussi à traverser cette épreuve... (je vous ai dis que j'était phobique des mômes en fait...Dès qu'il y en plus de 10 dans mon environnement immédiat, j'ai l'impression de trépasser...!). 

salle-d'attente-cité-des-enfants

Quand le top départ a été donné, ca a été la ruée vers l'or... J'ai réussi à garder mon petit monde sain et sauf et nous avons choisi de commencer avec l'espace : J'EXPERIMENTE L'EAU (le vent et la lumière aussi ).

(La cité 2/7 ans est divisée en 5 espaces distincts : j'expérimente, tous ensemble, je me découvre, je sais faire,  je me repère.)

J'expérimente... l'eau !

Le principe : tu revêt ton gnome personnel d'une blouse étanche et tu expérimentes avec lui par le biais d'activités ludiques le principe du courant, des écluses, du barrage, de la force de l'eau...

écluses cité de la science-cité des enfants



La réalité : tu revêt ton gnome personnel d'une blouse étanche et tu le laisses faire mumuse avec l'eau parce que de toute façon, il y a tellement d'excitation dans l'air qu'il n'en a rien faire de tes explications...Tu as l'impression d'être à la piscine et tu regardes des dizaines de mômes extatiques remplir des seaux et actionner des jets d'eau. Tu as de la chance si le tien ne finit pas avec les pieds trempés. Trognon et Cracotte ont adoré.   Cromagnon a aussi accompagné son fils sur l'atelier vents (domaine qu'il maîtrise...) (humour 1er degré, bonjour) et de la lumière j'ai cru comprendre que ça n'était pas un grand succès (traduction 1er degré : il s'en foutait)...

Au bout d'un long moment à jouer avec l'eau, nous avons réussi à faire décoller Trognon pour l'emmener vers le cœur de l'exposition, le lieu qui les attire TOUS comme des mouches...  Le chantier... !

Tous ensemble... le chantier !

Revêtu d'un casque et d'un gilet de chantier, les petits "scientifiques" peuvent s'en donner à cœur joie dans une sorte d'aire de jeux perfectionnée avec des rails, des wagonnets, des briques en mousse, une grue, un passage à niveau, un tapis roulant. Le chantier est une véritable jungle où vous manquez de vous faire écraser les orteils par un wagonnet fou toutes les trois secondes ou de vous ramasser une brique en mousse sur la tête (et vous, vous ne portez pas de casque).


Sur le site internet, il est écrit : "Ici les enfants échangent et jouent avec d'autres enfants, construisant leur identité sociale"...

Morte de rire...

En réalité : ca court dans tous les sens, ça se vole des briques en mousse, ca se bagarre au poste du passage à niveau et on entend hurler un peu partout "c'est mon tour"...

chantier-cité des sciences


Mais... Faut avouer, c'est super bien fait et il y a même des bancs sur le pourtour pour parents épuisés / dépassés... Trogon a ADORE ! Il a déclaré à l'issue de la visite vouloir devenir "Chef de Chantier" quand il serait plus grand. Ca me convient parfaitement si ça peut me permettre de ne pas lui payer des études à rallonge mais je cherche encore quel apprentissage "scientifique" il a tiré de cette expérience. Cracotte après avoir fait 3 tours de wagonnet poussée par son frère a pu profiter du mini chantier pour les plus jeunes où revêtue fièrement de son casque et de son gilet de sécurité elle a pris possession du petit passage à niveau dont elle n'a plus laissé personne s'approcher.

Non sans un nouveau détour aux WC pour moi (TOUS, je les ai TOUS testé !), nous avons poursuivi la visite par les secteurs suivantes :

Je me découvre

L'enfant est censé appréhender son corps, ses sens (le toucher), ses émotions...Franchement, Trognon n'a pas du tout accroché. Je pense qu'il était trop âgé pour le côté très "oh, je reconnais cette émotion, c'est la peur !".

Je sais faire

Des machines à boules, des engrenages, une voiture en bois avec des ceintures de sécurité sur laquelle tout le monde veut monter mais personne ne comprend à quoi elle sert (surtout Cracotte), des rayons lumineux... Cracotte était plutôt intéressée mais Trognon trop speed pour arriver à vraiment se poser et à expérimenter...

Je me repère

Un petit labyrinthe dans lequel les enfants se piétinent  précipitent et où le but du jeu est de ressortir entier de l'autre côté. Ce qu'il s'est passé au milieu m'est totalement inconnu mais Trognon est revenu en un seul morceau, c'est ce qui compte. Des chemins à suivre sur le sol et des grands pliages pour composer des formes (cubes, cônes, etc.) dans lesquels Cracotte s'est éclatée à se cacher...


formes-cité-des-sciences

BILAN DE LA VISITE : 

Avant la sonnerie finale (qui retentit un peu comme une délivrance !), nous sommes revenus sur le chantier, laissant Trognon perfectionner son maniement dans la grue pendant que nous reprenions des forces sur le petit banc... L'occasion de dresser le bilan :

Trognon a été conquis. Il a adoré les jeux d'eau et le chantier. Nous avons passé un bon moment en famille avec des installations de qualité et bien pensées. Mais honnêtement, le côté scientifique m'échappe totalement. Je n'ai pas du tout l'impression que Trognon ait appris quoi que ce soit, il n'a pas posé une seule question, lui qui en a en général 20 à la seconde. Il règne pendant cette heure et demie une sorte d'effervescence et d'excitation qui rend un peu les gamins maboules et si la configuration des espaces permet à tous de participer et de ne pas se sentir oppressé, je trouve qu'il manque une médiation ou des animateurs pour faire des petites démonstrations et épauler les parents et les enfants à dépasser le côté purement ludique.

Cet espace 2/7 ans s'adresse aussi vraiment aux plus jeunes et il manquait les sujets qui passionnent Trognon : les volcans, les dinosaures, etc. Je suis néanmoins reconnaissante à la Cité des Sciences pour avoir fait naître une vocation de chef de chantier chez mon petit garçon !


grue-cité-des-enfants


Demain je vous parle de la deuxième partie de la visite : la Géode...!


Toutes les infos et la réservation des billets  ici : site de la Cité des Sciences

1 commentaire:

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...