dimanche 19 avril 2015

J'ai testé pour vous : la Géode (avec un enfant de 4 ans)

Et le film Rocky Mountain Express...


La Géode avec un enfant de 4 ans


A la suite de la visité de la Cité des Enfants, nous avions réservé une deuxième surprise à Trognon : un film à la Géode.

Nous aurions pu choisir un film sur les Baleines, les Lémuriens, les bestioles... Bref un film peut-être plus adapté au jeune âge du Trognon...Mais nous avions choisi le film I-MAX "Rocky Mountain Express"  qui suit la construction au 19ème siècle de la ligne historique de chemin de fer entre Vancouver et Montréal : première voie ferrée transcontinentale reliant un océan à l'autre à travers les Rocheuses canadiennes.


Le film Rocky Mountain Express




circuit de train par Trognon à 20 moisCa peut sembler bizarre mais quand on connaît Trognon, on comprend un peu mieux. Il avait moins de 2 ans quand il s'est pris de passion pour les trains. Une passion légèrement envahissante, très mignonne au début, puis carrément... "relou" ! 

Je vous en reparlerai parce que je suis sûre que parmi vous se cachent aussi des adorateurs de la SNCF et que cela vous plairait beaucoup, mais comme ça n'est pas l'objet du jour, je me contenterais de vous dire que si aujourd'hui à 4 ans et demi, sa passion des trains ne rime plus avec obsession, ça reste l'un de ses centres d'intérêt principaux.

Je ne sais pas si c'est utile de le préciser mais moi, les trains, ça ne me passionne pas vraiment. Alors aller voir 45 minutes de documentaire sur une vieille locomotive vapeur en tout début d'après-midi, exactement à l'heure de la sieste, c'était un paris risqué...  

Pourtant, après avoir abandonné Cromagnon et Cracotte qui sont allés se cultivationner à travers les allées d'Explora (l'exposition permanente adulte de la Cité des Sciences)  , nous avons tenté l'aventure ! Trognon était super enthousiaste à l'idée de rentrer dans la grosse boule, j'ai pu tester de nouveaux WC, il a adoré l'escalator géant (heureusement que Cracotte ne l'a pas vu...)  Bref, il faut bien le dire, la Géode dès les premières minutes avait tout pour nous plaire.

Nous nous sommes installés au milieu de la salle et j'ai pu constaté que je n'étais pas la seule à ne pas être passionnée par les trains avec une salle remplie à un quart grand max...

Après les pages de publicité réglementaires, le film a commencé avec une plongée sonore et visuelle au cœur de la locomotive Canadian Pacific 2816 et là, j'ai pris un peu peur quand j'ai vu la mâchoire de Trognon se décrocher... L'impression de vitesse, la qualité de l'image et du son... Même pour les adultes, c'est assez surprenant... Je me suis demandée si je ne l'avais pas un peu joué #Badmother sur le coup et si je n'allais pas devoir quitter la salle prématurément...

- "T'as peur ?" ais-je demandé à Trognon...
- "Je sais pas"... m'a répondu ce dernier, complètement scotché...

Locomotive © Locomotive Rocky Mountain Express © 2012 The Stephen Low Company. All Rights Reserved2012 The Stephen Low Company. All Rights Reserved

J'ai donc décidé d'attendre un peu et au bout de quelques minutes, comme il semblait se détendre et profiter du spectacle, j'ai décidé de poursuivre la séance.

Je ne vais pas tout vous raconter  pour ne pas vous gâcher la surprise au cas où, mû pas mon article enthousiaste vous décidez de visionner à votre tour "Rocky Mountain Express".  Néanmoins et pour résumer, sachez que le film alterne photos d'archives en noir et blanc, vues de la locomotive aujourd'hui restaurée et survol de paysages grandioses comme si on y était. Nous suivons le parcours et l'histoire épique de la construction de la ligne, entre avalanches, éboulis, accidents de construction et morts par centaines.

vue de paysage Rocky Mountain Express © 2012 The Stephen Low Company. All Rights Reserved

Construction de Rocky Mountain Express © 2012 The Stephen Low Company. All Rights Reserved



Trois choses à savoir :

- Ca n'est clairement pas pour les jeunes enfants
- Trognon a adoré
- Ca se finit bien (je spoile !!) Enfin, ça se finit quoi...

Par moments, le film a paru un peu long à Trognon... Moi j'ai carrément lutté pour ne pas m'endormir en rappelant le prix de la place... J'ai vu des gens dans la salle avoir moins d'opiniâtreté que moi et succomber. Honnêtement, le film est intéressant...Mais bon soyons sérieux : quel adulte normalement constitué n'aurait pas un petit coup de barre en regardant une locomotive à vapeur 45 minutes d'affilée ?

A la sortie, Trognon était un peu sonné mais très content. Nous avons rejoint le reste de la Babyoles Family et avons repris la route pour rentrer dans notre chez nous !

A noter que nous sommes passés devant la boutique souvenirs et que nous n'avons rien acheté !!!!! Yeah, et une victoire contre l'enfer de la sur-consommation !!!! Je me suis sentie comme une NINJA de la parentalité sur le coup !

Bref, sur le chemin du retour, j'étais PERSUADEE que Trognon n'allait mettre que quelques minutes à s'endormir... Hélas... J'ai pu me rendre compte à ce moment là qu'il avait vraiment beaucoup aimé le film et surtout qu'il avait besoin d'en débriefer et de poser les questions  qui lui étaient venues à l'esprit tout au long des 45 minutes. Il m'a demandé de raconter le film à son père qui n'avait pas eu la chance de le regarder. Je me suis doutée que c'était surtout de lui qui avait besoin de mon résumé alors je me suis exécutée. J'ai dû le raconter super bien parce qu'il m'a demandé de le raconter une deuxième fois.

- "Attend Trognon, c'est parce que t'as pas compris ce que je viens de dire ou c'est parce que tu aimes bien que je raconte le film ?!"
-" C'est parce que j'aime bien..."

Croyez-le ou non, je suis une mère faible... J'ai raconté le film TROIS FOIS !!! Oui, on peut aller voir un documentaire de 45 minutes sur un train à vapeur puis passer une heure à détailler chaque moment du film (heureusement que je n'ai pas dormi)... Mais c'est physique, à la limite de vous faire basculer dans un état de démence mentale. Quand Trognon m'a réclamé un quatrième résumé, j'ai dis "NON", enfin, mettant fin à la torture mentale...

Enfin c'est ce que je croyais... Car Trognon s'est mis à poser des questions. Des milliards de questions détaillées ayant pour point de départ le film.

Exemple : un des passages préférés de Trognon : quand le film explique que des avalanches ont parfois recouvert la voie ou les trains passant par là...

avalanche Rocky Mountain Express © 2012 The Stephen Low Company. All Rights Reserved

Questions de Trognon qui en découlent :   "Pourquoi des fois il y a des avalanches ?" à "Comment ça se déclenche une avalanche ?" à" Et quand on va au ski, il peut aussi y avoir des avalanches ?" à "Comment on fait pour éviter les avalanches ?" à "Où est-ce qu'on jette la dynamite ?" à "Et comment ça se déclenche ?" à "C'est quoi les ondes ?"

Gnnnnnnniiiiiiii... Trognon a vraiment l'art de vous apporter le coup de grâce...! J'apprécie sa curiosité intellectuelle... Vraiment... Mais une heure et demie à parler d'avalanches, de trains, d'éboulements, de dynamite.... Avouez que ça peut devenir crispant !

Heureusement, Cracotte était là pour apporter un peu de distraction car elle a fait le choix de ne pas dormir non plus et a donc décidé de nourrir son "BeuBeu" ( Google traduction : bébé / poupée) avec sa Pom-Potes... Vision Vomito ci-dessous..

bébé a mangé de la compote


Je conclurais donc ce billet passionnant sur "Rocky Mountain Express" en vous encourageant à y aller, et si quelqu'un veut y remmener Trognon, surtout, faites-vous plaisir.


Et comme je suis généreuse, je vous met même le lien vers la bande-annonce de Rocky Mountain Express et des infos plus détaillées sur le film, le réalisateur etc. ici.

Photos issues du film Rocky Moutain Express : © 2012 The Stephen Low Company. All Rights Reserved

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...