jeudi 14 mai 2015

Elle a marché sur la Lune

Bon, OK, elle a marché tout court en fait. Mais on l'attendait depuis tellement longtemps que quand Cracotte a fait ses premiers pas, c'était un peu l'événement.

Cracotte a un caractère... particulier (c'est ce qu'on dit d'un enfant chiant quand on veut avoir l'air poli).  Au quotidien, elle est plutôt facile à vivre : elle dort bien (enfin jusqu'à la naissance de son petit frère, mais j'y reviendrais), elle s'occupe pas mal toute seule pour son âge, elle est volontaire. Mais voilà, elle est MEGA têtue. Tous les enfants sont plus ou moins têtus, du genre à s'évertuer à faire rentrer la forme carrée dans la forme ronde alors que ça passe pas. Ça fait partie du package on va dire. (Oui, je m'autorise à faire des généralités maintenant que j'en ai trois).

 Mais Cracotte est un cran au-dessus. Si si, je vous assure.

A 9 mois, elle refusait toujours d'avaler la moindre cuillère de nourriture solide. Le contact entre sa bouche et la cuillère de carottes ou de compote de pommes provoquait invariablement des haut-le-cœur ou des vomissements. Oui, c'était très sympa... On a commencé à s'inquiéter. A se demander si elle avait des problèmes de déglutition. Et puis soudainement, à 9 mois et demi, elle s'est mise à manger. Non, pas à manger. A dévorer. Comme si elle avait toujours attendu ça. Et à refuser le biberon du soir par la même occasion.  Puis très vite, elle a commencé à zieuter ce qu'il y avait dans l'assiette de son frère et à nous envoyer balader avec nos petits pots. Puis, il n'a plus été question de la faire manger. Même si la moitié de l'assiette finissait par terre, miss Têtue voulait manger seule.

On ne s'est donc pas alarmé quand on s'est aperçu que Cracotte n'avait visiblement pas l'intention de passer par le 4 pattes. Elle est donc devenue notre Miss Cul-de-Jatte 2014/2015. Au début, ça nous a fait rire. Les mois ont passé.

14 mois, l'âge où son frère a commencé à marcher. On ne compare pas hein...Deux enfants, deux développement différents.

18 mois... L'âge moyen fourchette haute de la marche dans les bouquins de puériculture. (mais qui écrit ces bouquins sérieusement ?!) (mais qui lit ces bouquins en fait ?!=) (Ok, moi) (j'ai un bouquin "j'élève mon enfant de 0 à 3 ans" à vendre, ça intéresse quelqu'un ?!).

 Bref,  Miss Cul de Jatte ne daigne toujours pas se dresser sur ses pattes, mais après tout, elle est très débrouillarde et autonome, alors pourquoi la pousser ?

Les mois s'enchaînent,

19.  On tente sur l'avis du pédiatre des séances de kiné. Echec et mat. Le kiné finit chaque séance en sueur, Cracotte commence à le mordre et on interrompt les séances avant qu'il ne me demande de lui injecter un sérum antirabique.

20.

21. On se fait à l'idée. Cracotte ne marchera pas à la naissance de numéro 3. Va falloir s'organiser. On nous prévient même : vu son stade de développement, elle ne marchera probablement pas avant ses deux ans. OK. Tout va bien, elle est juste un peu plus lente que la moyenne. Mais quand même... On a l'impression qu'elle pourrait. Les médecins sont formels, rien ne l'en empêche. Il faut se rendre à l'évidence. Elle n'en a juste pas envie. Il y a bien quelques pas, entre deux bras, ponctués de fous rires. Il y a peu à peu la marche en donnant la main. On sent qu'elle y est presque. Mais non.
Et puis il y a la naissance de numéro 3. Et là, au moment le plus improbable, à l'endroit le plus improbable, Cracotte s'élance dans le salon d'allaitement de la maternité (!) entre sa mamie et moi. Des pas plus sûrs, on sent que quelque chose s'est enclenché. 

Trois jours plus tard, c'est un fait, alors que je suis rentrée à la maison avec Numéro 3, Cracotte marche.

Elle a 22 mois. 

Elle tangue, elle a les jambes couvertes de bleus, la démarche en canard. Mais elle marche. Comme si elle avait fait ça toute sa vie... Ou presque ! Sur la même lancée, elle monte et descend les escaliers.

La contrepartie : elle refuse de faire la sieste, elle qui avait toujours été une grosse dormeuse. Mais bon, tout se paye non ?!

Une chose est sûre : avec sa couronne sur la tête, ses multiples bracelets et ses lunettes de soleil de travers, Cracotte a réussi une fois de plus à rester la star de la famille... 

Je pense que pour l'apprentissage de la propreté, on attendra qu'elle ait 15 ans avant de lui proposer le pot et qu'on profitera d'un match de la coupe du monde de foot pour demander une olz du stade devant sa première crotte.

[je sais que cet article se termine sur une note moins glamour que le précédent, mais que voulez-vous, Cromagnon m'a dit que je devenais trop "romantique" ! ;-)]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...