mercredi 3 juin 2015

Il a eu un mois

 J'avais prévu d'écrire un article à cette occasion et puis la journée à filé et le soir aussi et pour finir, j'étais trop fatiguée et entre écrire ou dormir, il faut choisir. J'ai choisi et je me suis dis : on verra demain, je ne suis pas à un jour près. Mais demain a filé sur le même rythme. Et le jour d'après aussi. Bref, Numéro 3 a eu un mois il y a 4 5 6 7 jours.

Je pourrais écrire à quel point c'est beau de voir ce tout petit bonhomme grandir, comme on est heureux tous les cinq, comme chaque instant est précieux, comme ma vie est belle.


Ça serait totalement vrai. Mais totalement incomplet.

Comme je n'ai plus le temps, que j'ai ouvert ce point doc des dizaines de fois sans pouvoir aligner plus de trois mots et que j'ai le cerveau embrouillé par la liste de courses à valider, le linge à plier et les papiers à trier, je vous offre une belle liste à puces :

Un mois avec lui, un mois avec eux 3, un mois à 5, c'était ça :

- Des nuits hachées et du sommeil à récupérer
- Des kilos de lessives, des touts petits bodys, des pantalons troués, des chaussettes dépareillées
- Des rendez-vous qui se bousculent sur le calendrier du frigo
- Des crises de jalousie, des crises de nerf, des punitions et de la tension
- Des câlins du matin et des grasses matinées
- Des insomnies, des pipi au lit, des heures de ménage
- L'ami Picard devenu le sponsor officiel de la Babyole family
- Un anniversaire, un moisiversaire, une fête des mères
- Une opération, de nouvelle oreilles et des dizaines de bracelets
- Une nouvelle maison trouvée, des soucis et du temps passé à discuter, réfléchir, se projeter, décider
- Des disputes, des mots méchants, de la colère et du regret, des réconciliations
- Du géocaching, des ceintures de siège auto à boucler et déboucler et reboucler, des "dépêche-toi on est en retard"
- Ses yeux qui nous suivent, son cri quand il a faim
- Des virées au supermarché, des listes oubliées, des pots de Nutella et des pommes bio
- Des tonnes de couches changées, des poubelles qui débordent
- Des centaines de "il est là bébé", des câlins brusques et des bisous mouillés
- 6 cm et une courbe de croissance qui grimpe plus vite que le cours de la bourse
- Des tétines perdues, 10 de retrouvées
- Des smoothies, des pizzas, des smarties, des fraises et des framboises trop chères
- Des promenades, des bâtons et des poches pleines de cailloux


- Ses mains qui nous agrippent, ses premiers habits trop petits
- Des déjeuners avec du pain frais, du "Mutella" et de la confiture "fraises à la barbe"
- Trois cousins et deux cousines, des taties et des tontons, des papis et des mamies, une maison qui vit à 100 à l'heure et c'est tant mieux
- Des siestes, des moments calmes, de la flémingite aigüe et c'est tant mieux aussi,
- Des cartes, des petits mots, des sms et des cadeaux de bienvenue tout doux
-Des verres renversés, des dizaines de "je compte jusqu'à trois" et de "c'est l'heure de dormir"
- De la balançoire, des cheveux qui volent, des miettes de gâteaux, des bagarres sur le toboggan


- Des personnes que je dois rappeler depuis un jour, un mois, une éternité, des messages auxquels je n'ai pas répondu, des courriers à envoyer
- Des sorties d'écoles, des bouquets de pissenlit, des "c'est moi qui pousse la poussette"

Et puis surtout, son premier sourire, celui dont je suis sûre, celui qu'il m'a renvoyé avec ses yeux plissés et des fossettes au creux de ses joues.

Voilà, mon petit numéro 3, mon bébé zen, mon tout dernier, c'est tout cela ton premier mois. Tu grandis dans le tourbillon familial et te fonds dans le décor comme si tu avais toujours été là.


Joyeux 1er moisiversaire en retard !

2 commentaires:

  1. Joyeux un mois et quelques, petit bébé 3 !
    Le quotidien est bien plein, c'est tant mieux, ça sent la vie tout ça !

    RépondreSupprimer
  2. Tellement plein que je met à un mois supplémentaire à te remercier pour ton message !

    RépondreSupprimer

Toujours un plaisir de vous lire...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...