dimanche 12 juillet 2015

2 ans

Je regarde cette vidéo de toi, ton rire sur le tractopelle en plastique jaune, ton frère qui te pousse, tes mains cramponnées sur le volant et ton air décidé.

2 ans déjà ma princesse gitane, ma petite fille, ma pollypocket, my WILD girl.




Je me souviens de ton arrivée, de ta douceur, de nos premiers câlins. Je me souviens que tu pleurais si peu et que tu dormais tant. Je me souviens des tes mains fripées, de tes jambes brindilles, de tes cheveux courts et tes lèvres ourlées de gouttes de lait.

2 ans

Je me souviens de nos inquiétudes, je me souviens de ta blancheur, de la courbe de ta croissance qui prenait des allures de crash boursier. Je me souviens des prises de sang et des échographies. Je me souviens de tes siestes trop longues et de nos interrogations. Il me reste encore ces images de toi qui pleure sur le tapis du kiné et de ces pas que tu ne fais pas. Hier encore, l'absence de tes mots et toutes ces choses que tu n'entendais pas.

2 ans

Ta vie qui n'est pas comme un long fleuve tranquille et pourtant, te voilà, en pleine santé, cramponnée sur le tractopelle de ton frère avec tes pieds qui ne touchent pas le sol, lancée à pleine allure dans un looping infernal et tes yeux gris qui sourient.

Tu as laissé derrière toi, derrière nous tous ces cailloux dans tes chaussures et je suis fière de voir comme tu as grandi malgré tout, le chemin parcouru. J'assiste stupéfaite à la construction de ta personnalité. Ton caractère déjà légendaire, cet entêtement et l'obstination de ta volonté, ma petite dame de fer à moi.

Je te regarde passer sur tes poignets des dizaines de bracelets, te promener torse nu parce que tu as décidée de ne plus mettre de "keurts", porter tes lunettes dans la pénombre de la maison et refuser d'enlever ta couronne au moment d'aller au bain. Je ris quand tu réclames "encore" et "encore". Je me fâche quand tu ne veux plus porter que le débardeur avec une glace "imprimée" sur le tissu, quand tu repousses ton assiette que tu as à peine touché d'un petit "non" dédaigneux. Je souris quand tu refuses de l'aide et quand tu te hisses sur la pointe des pieds. Je te punis quand tu laisses la trace de tes dents sur le mollet de ton frère, quand tu te jettes par terre parce que j'ai dis non à un troisième carreau de chocolat.

Et puis, soudainement,  ton rire comme une éclaboussure de soleil. Ta tête qui s'incline doucement sur le front de ton tout petit frère, la douceur de tes cheveux, tes "merci ma maman" et ce petit bisou que tu m'envoie quand je quitte ta chambre après t'avoir couchée.

2 ans

Je te souhaite des couronnes en papier, des glaces par milliers, des joues barbouillées de chocolat. Je te souhaite la Liberté de tes deux ans pour toute ta vie.

Joyeux anniversaire ma princesse gitane, ma petite fille, ma pollypocket, my WILD girl.






jeudi 9 juillet 2015

Maboule

Se lever et s'habiller rapidement sans prendre de douche parce qu'elle réclame son biberon et qu'il veut son petit-déjeuner. Faire semblant de ne pas remarque que le soleil s'est à peine levé. Ramasser les miettes par terre, éponger le verre de jus d'orange renversé. Changer une couche. Changer la deuxième. Vider le lave-vaisselle, étendre les bodies lavés. S'énerver parce qu'ils sont déjà en train de se disputer. Rhabiller la poupée et dire que non, on ne peut pas réparer l'appareil à musique qu'ils ont cassé. Allaiter. Affronter les pleurs et les sauts sur le canapé. Sortir un jeu de société et le laisser gagner. Dire non à la télé et proposer la pâte à modeler. Maudire les chiquettes de pâte écrasées sur le carrelage et l'aspirateur récemment passé. Préparer le repas et dire que oui ce midi, on mange des légumes et si ça ne te plaît pas, tu peux quitter la table. Imposer la sieste et capituler. Partir se promener et préparer le goûter. Ramasser des feuilles et jeter des cailloux. S'ennuyer mais ne pas le montrer. Rentrer et préparer le dîner. Faire couler le bain et lui demander trois fois de se déshabiller. La maintenir pendant qu'elle se débat sur la table à langer. Râler parce qu'ils ont vidé la bouteille de shampoing. Les mettre en pyjama et mettre la table. Allaiter et leur demander d'attendre, ils vont pas mourir de faim là tout de suite. Apparemment si.  Servir le repas et manger froid. Un dernier jeu et puis l'histoire du soir. Encore une page et le câlin car maman est fatiguée.

Et puis, enfin...le calme. Le temps pour soi...Attendu toute la journée.

Se faire couler un bain.

Et bouquiner un livre sur la parentalité...

Mais qu'est-ce qui cloche chez moi ?!!!!! 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...